1

N°11

Mai – Juin 2014

2

B O N N E S

V A C A N C E S

.

1 1 1 1 1 1 1 1 2

2 2 2 2 2 2 2 1 1

1 1 3 3 3 3 3 3 3 2 1 2

1 2 3 4 5 6 7 8 8 6 5 4 3 2 1 1

10 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 10 10 8 7 6 5 4 3 2 1 1 2 3 4 5 6 7 8 10

32

1

1 4 13 1

2

1 7 3 11 2

3

1 9 4 9 3

4

1 5 7 4

5

1 9 6 5 5

6

1 8 7 3 6

7

1 7 8 2 7

8

1 11 8

9

32

10

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32

la succession de

noirs dans chacune des lignes et des colonnes

ex.

5

1 5 7 4 se vérifie dans

ou

5

ou ...

5

dès juillet 14

Trouvez les cases noires et les cases blanches ! Les nombres vous indiquent

cases noires contiguës et vous informe sur le nombre de blocs

ligne

solution dans le site www.anciens-idb-val-dor.

be

3

Le Mot du Président,

Nous y voilà enfin ! c'est presque les vacances, nous espérons

que les sessions d'examens se sont bien passées.

Pour certains, c'est la récompense du travail fourni, pour

d'autres la déception, mais sachez que rien n'est jamais perdu et

qu'il

faut

toujours

rebondir.

Comment ?

Soit en recommençant l'an prochain avec une meilleure

méthode de travail , soit en changeant d'orientation.

Pour nos Anciens fraîchement sortis, nous espérons

simplement qu'ils pourront trouver un travail qui leur plaît.

Et enfin pour tous les autres lecteurs, au nom du comité nous

vous souhaitons d'excellentes vacances et à bientôt dans l'Ami

d'octobre, dans lequel nous allons sérieusement évoquer le

bicentenaire de la naissance de notre saint patron Don Bosco.

Roger Ost

4

Le coin du poète.

Bannières de mai

Aux branches claires des tilleuls

Meurt un maladif hallali.

Mais des chansons spirituelles

Voltigent parmi les groseilles.

Que notre sang rie en nos veines,

Voici s’enchevêtrer les vignes.

Le ciel est joli comme un ange.

L’azur et l’onde communient.

Je sors.

Si un rayon me blesse

Je succomberai sur la mousse.

Qu’on patiente et qu’on s’ennuie

C’est trop simple.

Fi de mes peines.

Je veux que l’été dramatique

Me lie à son char de fortunes

Que par toi beaucoup, ô Nature,

- Ah moins seul et moins nul ! - je meure.

Au lieu que les Bergers, c’est drôle,

Meurent à peu près par le monde.

Je veux bien que les saisons m’usent.

A toi, Nature, je me rends ;

Et ma faim et toute ma soif.

Et, s’il te plaît, nourris, abreuve.

Rien de rien ne m’illusionne ;

C’est rire aux parents, qu’au soleil,

Mais moi je ne veux rire à rien ;

Et libre soit cette infortune.

Arthur Rimbaud, Derniers vers

5

le mot du matin

En se promenant dans les allées du domaine, Hyppolite se dit

que la nature est vraiment bien faite.

Il s’approche de chaque

arbre et en découvre l’évolution printanière.

Ici les bourgeons

naissent, ici la feuille est encore recroquevillée, là, la feuille est

déjà verte, ici la pousse semble morte.

La sève monte

lentement et donne quotidiennement à chaque élément la

nourriture indispensable.

Le rythme de la vie est propre à

chacune de ces plantations.

En été, tous auront revêtu leur plus

bel habit.

C’est une question de patience !

Devant sa classe, le professeur découvre le même phénomène.

Chaque élève s’ouvre à la matière avec un enthousiasme propre

à lui-même.

Ils parviendront à maîtriser les connaissances, à

leur rythme.

C’est une question de patience !

Il n’est pas facile d’accepter ces différences !

Luc

Luc Tilman

6

BILAN DE LA SPORTIVE : SAISON 2013 – 2014

Bonjour à vous tous et toutes, fidèles lecteurs de l’Ami.

Personne ne peut l’ignorer les diables rouges, dernier ciment de

la Belgique (c’est du moins mon avis) sont au Brésil pour

disputer la coupe du monde foot.

Il est bien trop tôt pour dresser un bilan de cette campagne,

mais par contre je vais vous dresser le bilan de la sportive de

cette saison .

Simple petit rappel, la sportive regroupe 3 sections, à savoir le

foot ( 6 équipes ), le tennis de table ( 4 équipes ) et le volley ( 2

équipes ) avec une équipe 100% féminine, à savoir les

Georgettes.

Une chose importante à savoir est que la sportive, tout comme

les anciens ont un comité qui se réunit tous des derniers mardis

du mois, sauf pendant la période de vacances et/ou de fêtes.

Cela fait au total environ 5 à 6 réunions échelonnées de la fin

août à la fin mai.

Comment fonctionne le comité de la sportive ?

Tout simplement bien ; c'est-à-dire que chaque section est

gérée par une personne responsable de sa section et qu’en

aucun cas, sauf si appel ou gros problème, le comité

n’intervient dans la gestion journalière des différentes sections.

Mais maintenant assez de bla-bla et passons au bilan chiffré le

la saison sportive 2013/2014.

1 : section football :6 équipes engagées dans le

championnat de l’ABSSA.

7

- équipe 1 : Cette équipe en division 3B termine à la 9

ème

place

avec 37 points sur 78.

Très bonne ambiance.

Un noyau de joueurs très large et

composé de copains.

Cette équipe n’aura, à mon avis aucun

souci pour la saison prochaine et comme tous les ans ils

joueront le titre mais termineront dans le ventre mou.

-équipe 2 : Cette équipe en division 2B termine à la 7

ème

place avec 30 points sur 66

Egalement bonne ambiance dans l’équipe.

Plusieurs bons

joueurs avec un esprit plus de compétition.

C’est normal

car le niveau en division 2 est plus élevé qu’en division 3

-équipe 3 : Cette équipe en division 3 B termine à la 5

ème

place avec 42 points sur 78.

Excellente ambiance.

Cette équipe est composée de

beaucoup de jeunes talentueux en foot qui privilégient

l’ambiance aux résultats.

Ils ont tout pour évoluer dans

une division supérieure.

-équipe 4 : Cette équipe en division 5B termine à la 12

ème

place avec 23 points sur 78

C’est en fait une nouvelle équipe composée de joueurs de

Saint-Georges et de nouveaux joueurs.

Bonne saison et

aussi très bon encadrement.

Je pense que la saison

prochaine nous réservera de bonnes surprises.

-équipe 5 : Cette équipe évolue en division 1 vétérans et

termine à la 13

ème

place avec 21 points sur 78.

Mauvais

départ en championnat et par contre excellente fin de

8

championnat ne permettant pas d’assurer le maintien.

Pas

très bonne entente en interne entre joueurs et responsables

de l’équipe.

Ceci a amené le Marc Wilmots de l’équipe 5 à

renoncer à s’occuper de l’équipe la saison prochaine.

Aucun repreneur ne s’est manifesté.

Le comité a dû alors

prendre la décision de supprimer l’équipe 5 la saison

prochaine.

-équipe 6 : Cette équipe évolue en division 3 vétérans et

termine à la 14

ème

place avec 9 points sur 66.

Noyau

composé d’anciens joueurs, voire de très anciens joueurs de

Saint Georges.

Très nombreux sur papier mais parfois trop

peu en nombre sur le terrain.

Un tout grand merci au Marc

Wilmots de l’équipe car ce n’est certainement pas évident

de gérer un tel noyau.

Je pense que la saison prochaine sera

meilleure.

2 : section Volley

:

Bonne saison dans l’ensemble pour notre équipe masculine

malgré un effectif réduit.

Grande satisfaction pour nos Georgettes qui ont remporté

leur première victoire

Un tout grand merci à Eric CEO du volley.

3 section Tennis de Table. : Bonne saison dans

l’ensemble malgré un effectif réduit suite à

de nombreuses blessures.

Et oui ! cela n’arrive pas

uniquement au foot.

Un tout grand

bravo à notre section TT dont nous avons fêté, lors de

notre AG du 26 mai dernier, un titre en individuel.

Je terminerai ce bilan de la saison sportive en mettant

9

l’accent sur 2 grandes réussites , à

savoir, la soirée choucroute et aussi le PastaBal, organisé dans

la salle de la Rotonde

du

stade Fallon.

Lors de cette mémorable soirée, un groupe de 5

musiciens, tous pratiquant

le

foot dans notre cher club de Saint Georges a mis le feu à la

soirée durant 1 heure de musique et de chansons en direct.

Nos

Georgettes ont également participé en tant que choristes à la

grande réussite de la soirée.

Voilà c’est la fin du bilan de la saison écoulée.

Un tout grand

merci à tous les bénévoles de Saint-Georges pour leur

engagement.

J’ai confiance dans les jeunes qui conduiront notre club en

2021 pour fêter dignement le 100

ème

anniversaire de notre

existence.

Pour que vive Saint-Georges

Henri WEYNANTS Président.

Allez les diables !!!!!!!!!!

10

Vive la retraite.

Cette année encore, quelques professeurs et éducateurs vont

nous quitter, non pas en raison d'une grave maladie, mais tout

simplement parce qu'ils sont arrivés au terme de leur carrière.

Christian SIMON : professeur en imprimerie, du 7/11/1977

au 30 juin 2014.

Christian est aussi un ancien élève de notre

école.

Marcel LOUIS : d'abord professeur d'électricité, ensuite chef

d'atelier électricité et enfin chef des travaux.

Entré le 1/09/1981 jusqu'au 31/12/2014

Françoise JANSSEN : éducatrice du 1/9/2003 au 30 /6 2014.

Marie-Josée DEHAEN : professeur de français du 27/9/1976

au 30/6/2014.

Marielle LEHEMBRE : entrée d'abord en tant que personnel

administratif le 7/11/1977, ensuite comme éducatrice en 1979

pour terminer comme professeur de sciences humaines de 1999

jusqu'au 30/6/2014

Guy CHAMART : professeur d'électricité entré le 1/9/1990

jusqu'au 1/12/2013

Un tout grand merci à eux pour leurs compétences, pour ce

qu'ils ont apporté à notre école et pour leur présence auprès des

jeunes.

11

Ah les Maths !

A sa mort, un fermier laissa en héritage dix-sept chevaux à ses

trois fils.

Dans son testament, le père avait ainsi établi le

partage de l’héritage.

Son fils ainé recevra la moitié (1/2) de

tous les chevaux Mon second fils recevra le tiers (1/3) de tous

les chevaux

Mon plus jeune fils recevra le neuvième (1/9) de tous les

chevaux Or il était tout à fait impossible de diviser 17 chevaux

par deux, par trois et par neuf.

Puis, à un moment donné, ils décidèrent de faire appel à un

fermier voisin, dont ils appréciaient l’intelligence, dans l’espoir

qu’il puisse trouver une solution à leur différend.

Le fermier prit donc le testament et le lut avec grand soin.

Après quoi, il alla chercher son propre cheval et l’ajouta aux

dix-sept 17 autres.

Il y avait maintenant dix-huit chevaux dans

le champ.

Dès lors, il devint possible aux héritiers de procéder

au partage, tel que prévu dans le testament.

La moitié de 18 = 9 chevaux pour l'ainé

le tiers de 18 = 6 chevaux pour le second

le neuvième de 18 = 2 chevaux pour le cadet

En faisant l’addition, cela donna : 17 chevaux,

Il restait un cheval – celui du fermier voisin – que celui-ci

reprit et ramena à sa ferme.

Aucune magie là-dedans ! L'astuce ? De la réflexion !

12

L’histoire de l’histoire

Il y a de ça déjà quelques années, nous recevions un élève pour

commenter un bulletin, par ailleurs satisfaisant ! Le professeur

de religion avait mis un commentaire élogieux et, par curiosité

sincère, une question surgit : « es-tu croyant ? ».

La réponse de

l’élève, accompagnée d’un sourire poli et un peu gêné, consista

à rappeler qu’il faisait des études scientifiques, qu’il était un

« bon élève intelligent » et qu’il n’était donc pas du tout enclin

à « croire encore à Saint-Nicolas ».

Ce même élève, en

récréation, quelques semaines plus tard, lisait avec attention

son horoscope.

La conversation qui suivit, n’eut pas pour

objectif de lui faire reconsidérer sa foi en Saint-Nicolas, mais

de lui faire prendre conscience qu’il avait été un peu léger sur

la façon dont il avait abordé la question religieuse, même si la

réponse à donner n’appartenait qu’à lui.

Le cours de religion propose des réponses, un questionnement,

mais la rencontre avec ce jeune nous avait démontré que, dans

notre école en tout cas, le cours de religion ne pouvait pas tout

résoudre.

Une rencontre avec le délégué à la pastorale scolaire, Marc

Bourgois, s’offre comme une solution intéressante.

Les

difficultés sont dans le vécu, pas dans la formation.

Être formé,

c’est recevoir, la Foi est une démarche qui se trouve au bout de

l’action.

Il faut commencer par rendre les choses visibles.

Marc

nous parle de la manière dont les campagnes de la Pastorale

s’orchestrent, nous lui faisons découvrir la section « industrie

des arts graphiques ».

Un projet qui n’a rien à voir avec le

précédent naît.

L’école va s’occuper de la prochaine campagne

de création d’affiches.

La commande est importante, on la

prend très au sérieux.

On réunit plusieurs classes, le thème

« Va, quitte ton pays » est le point de départ, il faut créer le

reste.

Comment illustrer ça ? Comment le dire, qu’est-ce que

13

ça veut dire ? C’est l’individu par rapport à lui-même, face aux

autres, c’est le déracinement, c’est l’enracinement, c’est

l’étranger qui se met en danger, c’est le sens de l’accueil.

.. le

travail se fait comme si on avait eu une commande pour vendre

une nouvelle voiture, mais les questions qui se posent sont

d’une tout autre qualité et nous nous retrouvons devant des

élèves qui vivent un vrai questionnement spirituel.

C’est donc parce qu’ils se trouvent confrontés à la question du

sens qu’ils se mettent soudain à réfléchir, et à proposer des

réponses.

Ce travail a donc apporté deux choses, aux élèves qui

l’ont réalisé.

La première, la plus évidente, celle pour laquelle

cette tâche avait été acceptée avec enthousiasme par l’école,

c’est l’apprentissage des techniques qui permettent de

transformer un « thème » en une réalisation graphique qui

l’illustre de manière compréhensible et séduisante.

La seconde,

c’est d’avoir travaillé pour comprendre et vivre de l’intérieur la

question d’un thème pastoral.

Les cours de religion proposent une réponse.

Il faut que les

jeunes qui nous sont confiés arrivent avec une question à

laquelle ils n’ont pas déjà donné de réponse définitive.

La

question aura ici pris la forme d’un « agir professionnel ».

Se plaindre du recul de la Foi est semblable au regret de ne pas

voir de fumée sortir de la cheminée alors que le problème est

qu’il fait froid dans la maison.

Les adultes se plaignent, les

jeunes attendent ou comblent leurs manques avec les réponses

toutes faites que leur propose notre société de consommation.

Nos élèves croient plus en leur horoscope ou en leur chance de

gagner au Lotto qu’en Dieu.

La réponse n’est pas dans la

réponse, mais elle est dans la question, dans la manière de faire

naître la question.

La Foi ne se donne pas, elle ne se transmet

pas, elle se vit.

14

La campagne finie, la question demeure.

Comment les autres

écoles ont-elles vécu ce thème, les affiches ont-elles été bien

comprises ? L’idée d’une suite à donner au travail germe et

c’est ce livre qui en est l’expression.

Quand la question se vit,

elle se survit.

Le projet a germé et a eu des conséquences

inattendues.

L’action a précédé la réflexion et c’est peut-être ce

qui peut faire renaître une réflexion spirituelle de qualité dans

nos écoles, vivre et agir, la réflexion viendra toute seule.

Bernadette Devillé

Stéphane Allard

15

Liste des cotisants arrêtée le 20 juin 2014

Lejaxhe Florent

Sleysmans Antoine

Ost Roger

Knuts Léon

Jaspar Jacqueline

Jean Van Eechaute

Coulon Louise

Vincent Marc

Lecomte J-F

Lejaxhe Florent

Laurent Jacques

Heylenbosch Constant

Delescaille José

Hennebert Eveline

Segers Christian

Hermans Jean

Tummers Claude

Lejeune jean Marie

Vandendorpe Wilfried

Weiland Yvette

Hermans Jans

Waelkens Ceusters

Rochez Jacques

Dalemans René

Cornélis Chantal

Veldeman jacques

Borzykowski Jacques

Beseme

Deplace Jean

Van Berkel Yvan

Caron Jacques

Van De Voir Roger

Desmet Roger

Van debrouck Anne

Henrotay Michel

Sebrechts Michel

Thérèse Sterkx

Dusart Anne-Lise

Steve Colle

Roggeman Michel

Dieudonné Eva

Roggeman Monique

Stoffen LM

Roggeman Guillaume

Guns-Brasko

Bouveroux Manu

Chamart Guy

Weber Marc

Adam Yvonne

Delahaye Christiane

Smets Bruno

Verhoeven Charles

Lejaxhe Florent

Liegeois Gilbert

Paul Haesebroeck

Nuncic Martin

Strubbe Vincent 1S

De Both Mariette

Lejeune Dermine

Salmon Marcelle

Martens Lambert

16

A ajouter à cette liste les 151 membres des

sportifs de Saint Georges.

Dans nos familles

Mariage :

Monsieur Olivier Vandeneede et Vannessa Van Poppel ont

convolé en justes noces le 17/05/2014.

Félicitations à ce jeune couple.

Naissances :

Une petite Mona est née le 14/06/2014 dans le couple de

Charlotte Poels professeur d’ imprimerie.

Un petit Medhi est né le 5/6/2014 chez Mghizri Elyas

professeur d’ électricité

Une petite Maehlis est née chez Wandji J-A le 8/6/2014

professeur de sciences.

Nous présentons aux jeunes parents toutes nos félicitations.

17

Souvenez-vous.

..

J'avais écrit un article sur notre voyage en Gambie (l'Ami

Janvier-Février 2014) dans lequel je me proposais d'aider

une école primaire à réaliser des travaux d'infrastructure

Nous avons trouvé le moyen de faire parvenir des fonds sans

frais (ni bancaire, ni de change .

..) Un Gambien retournera chez

lui fin de cette année et nous lui confierons les fonds récoltés

(nous sommes absolument sûrs de lui !) .

Le montage financier ne peut se faire que via un compte en

Belgique et le transfert se fera sans frais ! C'est pourquoi nous

vous proposons, si vous souhaitez nous aider, de virer votre

don sur notre compte bancaire et nous nous chargerons de la

suite.

Pour tout don : compte BE91 2100 6240 2576 avec la

mention GAMBIE

M.Mme Claude Graulich

rue du Roussart 100

1410 Waterloo

Il faudra attendre quelque peu bien sûr mais vous aurez des

nouvelles quand vous le souhaitez .

.. il suffira de nous

contacter.

D'avance un grand merci.

Claude Graulich.